Vacances en Seine-et-Marne !


Seine-et-Marne

 

Alors voilà, on est monté en Ile-de-France avec notre petite tuture pour voir des copains pas vus depuis l’année dernière alors que PetitAmour était encore dans mon ventre.

Le trajet fût long, mais ça s’est bien passé.Sur la fin, PetitAmour a commencé à fatiguer et il y avait de quoi après toute une journée coincé dans son siège-auto malgré les pauses! Nous sommes arrivés et enfin, VACANCES

Ca nous a fait beaucoup de bien de retrouver des personnes qu’on apprécie, de passer du temps hors de Bordeaux.

Nous avons été au bois de Bellot et devions visiter le cimetière américain, mais malheureusement il était fermé.

Nous avons été au château de Vaux-le-Vicomte et avons la visite du château et des jardins. L’endroit est très beau et le château compte tenu de sa renommée je l’ai trouvé sobre, avec de la prestance, mais sans fioriture. C’était la première fois que je visitais un château où l’on pouvait louer des costumes d’époque pour la visite, mais aussi avec des « animations » sur vidéoprojecteur pour se mettre dans l’ambiance de l’époque.

 

Seine-et-Marne

 

Ce que j’ai moins aimé c’est de devoir payé encore, trois euros de plus, pour accéder à la rotonde et pouvoir admirer la vue sur les jardins alors que nous avions déjà payé 16 euros d’entrée… Dommage, nous n’avions pas de monnaie et aucune envie de repartir à l’accueil et de revenir. Comme il se faisait tard et comme nous étions avec les deux petits bouts, on a loué une voiturette de golf pour la visite. Là encore il a fallu ressortir le porte-monnaie…Passons, on a quand même passé un agréable moment. C’était très drôle de parcourir les jardins au volant de cette voiture de course. Il y a un circuit à respecter, donc nous n’avons pas découvrir tous les recoins. Une autre fois peut-être !

 

Seine-et-Marne

 

Et puis il a fallu faire le chemin inverse. C’était chouette cette première expérience vacances en famille, longs trajets. Ca fait du bien de se retrouver, d’oublier le train-train ! Ca n’est pas fini, semaine prochaine, on remet ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *