Strasbourg en 5 jours #1/2


strasbourg-lepetdeprincesse

J’ai une petite liste de choses que j’aimerai faire dans ma vie, ou plutôt que j’ai écrite lorsque je me suis dit que peut-être un jour je retournerai chez moi, là-bas, à la Réunion. Strasbourg et notamment ses marchés de Noël, célèbres, étaient sur ma liste.

Je dis « étaient » car pour ceux qui me suivent déjà, vous le savez, pour Noël on a passé quelques jours à Strasbourg.

On a pris l’avion le 23 décembre. On a perdu une demi journée à cause de Hop ! On tentera peut-être une autre fois, mais dans très longtemps !

Sur place, première déception : le marché de Noël se termine le 24 même et le 26 décembre c’est férié en Alsace !

Le 24 décembre on a donc parcouru tous les marchés de la ville, qui sont bien différents de celui de Bordeaux. Il y a des thématiques sur chaque place et une ville invitée qui a son marché chaque année. En 2015, c’était le Luxembourg. Il y a de tout, beaucoup de décorations, de quoi préparer les fêtes avec boissons et spécialités culinaires ainsi que divers produits, des idées de cadeaux à offrir.

noel-lepetdeprincesse

marche-lepetdeprincesse

Deuxième déception : je n’ai pas vu les marchés de nuit. Je m’attendais néanmoins à plus de faits-main, de made in Alsace, vraiment de l’originalité et du local…

Cependant, (et ce malgré l’absence de neige) les décorations de la ville mettent tout de suite dans l’ambiance de Noël ! Il y en a partout, dans toutes les rues, de toutes les couleurs, de toutes les formes ! C’est vraiment magnifique et féérique la nuit. J’ai découvert le vin blanc chaud et aussi les jus aux épices chauds. Est-il besoin de vous dire que tous les jours on a mangé des bretzel ? PetitAmour en a fait son repas exclusif pendant notre séjour !

bretzel-lepetdeprincesse

Le 25 décembre on est allés visiter la Petite France ! Savez-vous pourquoi ce quartier de Strasbourg s’appelle ainsi ? Je vous laisse « googler », on a été assez surpris de la raison.

petitefrance-lepetdeprincesse

En tout cas, nous on est tombés sous le charme de la Petite France, ses rues pavées, ses maisons à colombages et ses canaux ! En plus, on avait un temps magnifique, on a flâné dans les ruelles, on a découvert une petite boutique de pain d’épices et de nougats à tomber par terre, on a regardé les péniches passer les écluses, on a donné à manger aux cygnes…

ecluse-lepetdeprincessenougat-lepetdeprincesse

L’après-midi, on a fait plaisir à notre amoureux des transports et sommes montés à bord d’un Batorama. Un balade commentée d’une heure autour de la Grande île. C’est à faire, peut-être pas avec des enfants de moins de 5 ans, mais c’est intéressant quand on ne reste que quelques jours. En effet, c’est un bon moyen pour découvrir l’histoire des différents quartiers tout en étant au chaud !

Le 26 décembre, nous voilà dans le quartier européen. J’avoue que c’est assez émouvant de se retrouver là et de se dire que beaucoup de choses se joue ici. Le parc de l’orangerie est immense et fait le bonheur des enfants avec ses supers aires de jeux et son grand espace pour faire du vélo, de la trottinette ou simplement courir. Il y a un petit zoo qu’on n’a pas eu le plaisir de voir. Pour la petite histoire, on y trouve également des cigognes, animal emblématique de la région qui était menacée de disparition.

parcorangerie-lepetdeprincesseorangerie-lepetdeprincesse

Le 27 décembre, autre moment d’émotion au jardin des deux rives. Celui-ci borde le Rhin et le pont de l’Europe permet de relier la France d’un côté et l’Allemagne de l’autre. Très agréable balade à faire, on se sent un peu hors du temps. C’est assez déstabilisant d’entendre des personnes parler allemand et ne rien y comprendre, tout comme alsacien d’ailleurs. C’est très dépaysant, on a eu l’impression d’être partis dans un autre pays.

jardindesdeuxrives-lepetdeprincesse

Le 28 décembre, PetitAmour est fatigué de ce séjour et nous le fait de plus en plus comprendre. On passe du temps à l’aire de jeux à proximité de notre hébergement et après déjeuner direction le musée alsacien. La visite se fait comme dans un labyrinthe, on monte, on descend, on tourne, on ouvre et ferme des portes. Chaque pièce propose de découvrir les arts et traditions de la vie strasbourgeoise, les religions, les costumes, les meubles, les jeux et jouets aussi, la céramique, la verrerie, le vin…

Après une soirée avec des amis d’enfance (j’ai été si heureuse de les revoir!), retour sur Bordeaux avec des températures très froides et un joli paysage gelé.

Vos réactions (2)

    Lydia a écrit le 23 janvier 2016

    vérole, hospice, syphilis… bienvenue dans « la Petite France »!!! Lol, merci de nous faire partager ces endroits incroyables!!!

      pdeprincesse a écrit le 25 janvier 2016

      Avec plaisir! lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *