Ta main sur ma joue


photo

Un si doux moment, complicité, arrêt sur image, tout petit bonheur…j’ai eu du mal à choisir un titre pour cet article, et je trouvais que finalement le premier correspondait le mieux à cet instant car c’était ça qui m’avait tant touché.

Ta main sur ma joue. D’une main tu tenais ce pinceau et tu traçais des traits noirs sur mon visage. Concentré, appliqué. Tu as posé l’autre main sur ma joue si délicatement, ta petite main plus si petite, ta main de bonhomme de 3 ans et 2 mois, qui est plus grande qu’à ta naissance, capable à la fois de douceur et de fermeté. J’ai senti comme cela te faisait plaisir, comme cela était un travail important pour toi de peindre sur mon visage. Et moi, j’ai senti cette main-là se poser sur ma joue, mes cheveux, avec patience et tendresse.

Je t’ai regardé travailler, dessiner, peindre, tracer et ce moment-là je veux le graver à jamais dans ma mémoire.

« C’est un chevalier ». Bien sûr, les mauvaises langues diront que ça ne ressemble en rien à un chevalier, mais moi je sais que je suis un chevalier, car dans ton monde, tout est possible. Je suis ce chevalier que tu as créé et ta main sur ma joue, je ne l’ai pas inventée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *