Reprendre ses études à 30 ans : entre folie et réalité


rentree-lepetdeprincesse

Je vous l’annonçais un peu ici, depuis deux semaines maintenant j’ai repris mes études. Non, je ne me lance pas dans une carrière de médecine ou encore de journalisme (mon métier rêvé d’ado) mais dans un domaine qui se rapproche peut-être plus de ce que je recherche.
Je mets encore des « peut-être » parce qu’à vrai dire j’ai encore des doutes. N’est ce pas pure folie que de changer complètement de voie à 30 ans?
J’ai vu des regards étonnés, des sourires silencieux, des sous-entendus…et des « waouh quel courage! »,
« C’est super je trouve », des « j’espère que tu t’y plairas », « c’est génial, ça te ressemble tellement ».
Alors oui, c’est un pari un peu fou, je l’admets, c’est un défi à la vie, c’est un jeu de hasard.
A 30 ans, je décide d’inventer ma vie, rien n’est tracé, j’ai cette chance de pouvoir écrire une histoire différente de celle qui semblait être la suite logique des chapitres précédents. Ça fait peur, je ne vous le cache pas. Ça donne un peu le vertige toutes ces inconnues à l’équation de mon existence.
Il n’y a pas d’âge pour apprendre, créer, inventer, changer, évoluer, expérimenter. Il m’aura fallu 30 ans, quelques bricoles, des rencontres et quelques réflexions entre larmes et rires pour me rendre compte, que ce n’était pas l’âge le plus important mais la force, le courage, la volonté, l’envie, la motivation que l’on met dans chaque chaque pas que l’on fait chaque jour.
Alors oui, reprendre ses études peut sembler anodin pour certains, impensable pour d’autres.
Pour moi, c’est une opportunité qui m’est faite de concrétiser un projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *