Quand je m’énerve contre toi…


PetitAmour boit dans sa tasse

 

Je tente de te faire comprendre que je ne suis pas d’accord avec ce que tu fais, j’essaie toutes sortes de techniques glanées ici et là pour te faire passer un message, pour que ça se fasse dans la douceur, mais voilà, je suis un être humain et je ne fais rien parfaitement. J’essaie d’être « suffisamment bonne », mais il faut croire, que ce n’est pas toujours chose aisée… Parfois, les mots montent plus haut que ce que je voudrais, je suis à bout, après avoir répété, tenté pour la énième fois de te détourner de ce que tu fais et qui ne me plaît pas, soit parce que tu risques de te mettre en danger, soir parce que je tiens à cette chose que tu risques d’abîmer, soit pour essayer de t’inculquer certaines manières utiles dans nos sociétés.

Alors, je crie, je te regarde fixement et te dis mon mécontentement. Pourtant, je ne suis pas plus soulagée. Ce que je te dis, c’est mon incapacité à communiquer avec toi, c’est ma colère contre moi-même de ne pas y arriver, de te dire les choses pour que tu me comprennes et ensuite de ne pas arriver à me contrôler. Quand tu me regardes avec tes petits yeux tout ronds, étonnés et inquiets de cette voix et de ce ton employés par ta maman, mon cœur se brise. Tu me dis non de la tête et te retourne pour me faire comprendre que toi non plus tu n’es pas content…

Plus tard tu comprendras peut-être qu’une maman ça a beau aimé son enfant, il y a des moments où l’on ne sait plus quoi faire pour protéger, éduquer, apprendre afin de vous donner les meilleures clés pour avancer dans la vie, dans ses bons comme ses mauvais moments.

Nos colères l’un envers l’autre dissipées, on peut à nouveau se retrouver pour un câlin, des sourires…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *