Pourquoi j’ai arrêté de me plaindre de la chaleur


fruits d'été

Depuis que j’habite en Gironde, le temps n’a jamais été autant un dénominateur commun à mes sorties et à mon humeur. 

Pendant quasi 6 mois de l’année (je minimise) j’ai envie d’hiberner. J’ai beau être née en février, si ici c’est l’hiver, chez moi c’est l’été. 
Je ne supporte vraiment ni l’un ni l’autre, mais je n’ai jamais autant attendu les beaux jours, la chaleur, les fleurs, des fruits gorgés de soleil.
J’aime l’été, synonyme pour moi de renouveau, de fêtes, de tenues légères, de couleurs, de balades nature, de plage (mon dieu que ça me manque).
Oui avec les canicules de ces derniers jours, tout le monde se plaint, c’est normal. Moi, je prends désormais mon mal en patience même si parfois l’air est irrespirable ou que PetitAmour et moi devons restez à la maison les après-midis. Oui il fait excessivement chaud et ça n’est pas toujours supportable surtout pour les petits et les personnages âgées.

lac-ete

Mais j’aime sentir le soleil sur ma peau, de pouvoir mettre qu’une robe ou une jupe et un t-shirt, des sandales, de laisser mon corps respirer, de manger dehors, de se balader longtemps sans être frigorifiée, de manger de nombreux fruits et légumes colorés, sucrés, goûteux…de nager, de pique-niquer sur le sable ou en forêt, avoir ce sentiment de liberté, de vacances perpétuelles. 

baignade-lac
Je n’attends pas l’hiver avec impatience, je savoure cette saison avec son lot d’avantages et d’inconvénients, je l’apprécie pour ce qu’elle m’apporte en bonheur et en épreuves. Je l’embrasse et la remercie car on ne se reverra pas de sitôt. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *