Notre corps, cette enveloppe charnelle


Maman

 

On entend partout autour de nous qu’il y a de plus en plus d’obésité, que les personnes corpulentes s’assument désormais, que les femmes avec un embonpoint ont du mal à trouver des tenues sympas… Soit.

Mais on parle peu de celles qui sont tout l’inverse. Enfin si. Pour dire qu’il faut arrêter de valoriser la maigreur des mannequins, que les femmes ne sont pas comme ça, qu’elles sont malades…

D’aussi loin que je me souvienne, les gens disaient de moi que j’étais maigre. Isabelle Filliozat dit qu’à force de dire à un enfant une certaine caractéristique, il le devient, s’évertue à être ce que les autres disent de lui. Je ne me sens pas maigre. Je suis mal dans mon corps, dans cette enveloppe que les autres voient. Je suis empotée dans ces jambes, ces bras, ce visage jugés maigres.

Non, je ne suis pas maigre, pas suffisamment, pas comme d’autres. Attention, je ne suis pas anorexique. Mais je fais très attention à ce que je mange et surtout à ne pas prendre de poids. Oui, quelque part au fond de moi, je me suis attachée à cette image. J’aime entendre les gens dirent après ma grossesse que je n’ai pas pris, que j’ai retrouvé vite ma taille, qu’on ne dirait pas que j’ai un enfant… Oui, parce que ça me conforte dans ce que je suis. Je suis maigre, je n’ai pas changé, je suis toujours aux yeux des autres ce que j’ai toujours été. Je ne peux pas, je ne veux pas grossir, ce serait attirer l’attention sur moi, changer, devenir un autre corps auquel il faudrait m’habituer alors que je ne suis toujours pas familiariser avec celui-là.

Alors, non, il n’y a pas que les personnes grosses, n’ayons pas peur des mots, qui ont du mal à s’habiller. Avoir une toute petite poitrine, une petite taille et être filiforme, la mode c’est pas fait pour nous non plus.

Je suis peut-être malade, mais pas parce que je suis maigre, mais pour les raisons qui m’ont conduit à être comme ça et me poussent à continuer à l’être.

L’important est de se sentir bien dans son corps, celui que nous avons, d’être en bonne santé. Maigre ou grosse, y a-t-il un corps qui me correspond ? Qui vous correspond ? Je pense que oui. Alors, pour l’avenir j’espère trouver une sérénité entre mon physique et ma tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *