L’éducation bienveillante : un travail de tous les jours


Education

 

Lorsque j’ai appris être enceinte de PetitAmour, je vous avoue que la surprise et la joie, ont vite laisser place au doute et à la question de l’éducation.

Je me suis toujours dit, qu’il y avait du bon à prendre dans l’éducation de GrandAmour et dans celle que mes parents m’ont donnée. Mais, on le sait, rien n’est jamais simple.

Alors, en faisant des recherches sur le net, j’ai découvert l’éducation bienveillante et notamment un site très intéressant pour les débutants : les supers parents.

Les auteurs y délivrent de nombreuses informations qui peuvent nous aider à mieux réagir dans certaines situations et éviter conflits, prises de tête, culpabilité, etc.

Je m’intéresse aussi aux pédagogies dites alternatives, notamment celle de Maria Montessori. Mais je dois avouer, il n’est pas évident pour moi de tout mettre en place et en pratique. Mais je m’y efforce chaque jour, toujours guidé par l’amour pour ce petit être et le désir qu’il ait une éducation qui lui permette de s’épanouir et d’avoir confiance en lui. Il existe plusieurs blogs de mamans « montessoriennes » qui peuvent donner des idées d’activités, des recettes aussi ou de fabrications de matériel…

Autre référence en la matière et pas des moindres : Isabelle Filliozat. J’ai lu quelques livres, vu quelques vidéos et cette personne me donne le courage et la volonté de continuer, de persévérer, pour mon fils, pour ma famille, pour moi. Quand on la lit, l’écoute, on a l’impression que c’est simple, mais non.

Alors, je me dis que c’est aussi un travail sur soi. L’éducation bienveillante c’est respecter son enfant, être à son écoute, être présent, l’accompagner, le considérer en tant que personne à part entière… En somme, ça semble logique dit comme ça. Pour moi, ça consiste à me remettre en question, à évoluer au fil des jours, pour faire autant que faire se peut, le mieux pour PetitAmour.

Le site de Catherine Dumonteil-Kremer est aussi source d’inspirations. J’ai craqué pour ces livres, mais ça je vous en reparle.

Et vous ? Que pensez-vous de l’éducation bienveillante ?Avez-vous d’autres idées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *