« Etre et devenir » : scolariser ou non son enfant ?


etreetdevenir

Tout comme donner un nom à son enfant ou le nourrir, la question de l’éducation et de l’apprentissage semble être une évidence. A 3 ans voire moins, ils iront à l’école. D’ailleurs, dès que tu donnes l’âge de ton petit, tu as droit à la fameuse réplique : « bientôt l’école ».

L’école, certes, mais laquelle ? Publique ? Privée catholique ? Steiner ? Montessori ?

Si souvent, le public apparaît comme la seule issue, pas pour moi. Depuis deux ans et demi je me renseigne sur les différentes possibilités, ce qui serait le meilleur choix pour mon fils.

Dans « être et devenir » de Clara Bellar, une autre option s’offre à moi, celui du « homeschooling ». Mal vue, méconnue surtout, l’école à la maison est présentée dans ce film documentaire comme l’idéal pour l’épanouissement d’un enfant. Apprendre à son rythme, ce qui nous intéresse, découvrir ce qui nous passionne et ce qui pourrait devenir notre futur métier, continuer d’aimer à apprendre, rester créatif…

Si tout est fait pour nous convaincre, cela est d’autant plus frustrant de voir ces familles et enfants qui semblent épanouis dans un environnement naturel, heureux d’avoir des horaires libres, d’être libres. Frustrant, car dans nos petits appartements en centre ville, cette vie-là n’est pas envisageable, loin de sa famille, avec des horaires de travail pas modulables. Se posent également les questions du financement, des études, de l’intégration dans la société auxquelles « être et devenir » ne répond que très partiellement. Il s’agit davantage de réflexions qui poussent à d’autres questionnements afin approfondir ces connaissances en la matière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *