Pensine

Il y a plusieurs années, une amie m’a parlée de Facebook. C’était les débuts. Les débuts de ce qui allait être LE moyen de rester « en lien ». Je mets des guillemets car derrière le fait de vouloir garder contact, partager avec sa famille et ses amis, ses connaissances, il y a un effet plus pervers, plus pernicieux.

Le calendrier affiche déjà le 14 et tu n’as point encore reçu ma lettre. Normal. A presque 32 ans, écrit-on encore au Petit Papa Noël ?

Quand mon fils était dans mon ventre, je savais où il était, je me sentais investie de cette mission de le garder là au chaud, là où rien ne pourrait lui arriver.

Samedi PetitAmour a fêté ses 4 ans. Voilà, on ne compte plus son âge en mois (oui oui, je continuai un peu …), il a de la répartie, il sait comment obtenir ce qu’il veut

Tu es arrivé par surprise, on ne t’attendait pas même si j’étais prête et que je sentais qu’il me manquait quelque chose. Et quelle surprise!