(Con)plainte du mauvais karma #3


tram-lepetdeprincesse

Aujourd’hui vous vous êtes levé à l’heure (20 minutes de plus que le réveil!) Super! Vous petit déjeunez, à l’heure, vous prenez votre douche, à l’heure , l’enfant se lève, à l’heure , vous vous habillez, à l’heure…et puis dans un interstice temporel intersidéral, c’est l’heure du départ! Et vous n’êtes pas prêt!
Coiffure, un jour peut-être, sac, vite vite, manteau, écharpe, câlin, bisous, et hop vous marchez d’un pas assuré, pas celui des défilés de mode, hein, comme si vous aviez le temps (pour ne pas dire les jambes). Vous avez l’arrêt du bus en vu et vous priez (chacun ses prières du lundi matin) pour que le bus arrive juste au moment où vous vous arrivez et là, vous le voyez passer… Noooooooonnnn!!! Vous tenteriez bien la fameuse course du coureur des TC, mais ce serait peine perdue. (Ou plutôt, vous vous dites que si pour c’est se casser la binette, vaut mieux éviter)
Alors vous poireautez en vous disant que peut-être le prochain sera là dans pas longtemps …soit 15 minutes plus tard! Et comme vous êtes déjà très à la bourre, ce bus s’arrêtera à tous les arrêts!!! (On ne dirait pas que les arrêts sont si rapprochés)
Vous ne comptez pas le nombre de fois où vous soupirez (d’ailleurs est ce que ça serait un bon carburant ? Disons pour recharger les téléphones ?) Puis las de croiser les regards perdus de vos compagnons de fortune vous préférez vous absorber dans votre Smartphone (pour ceux qui en ont un).
Tellement, qu’à un moment vous relevez la tête, un peu affolé, pour savoir où vous êtes, histoire de ne pas rater votre arrêt quand même! Mais comme c’est votre jour de chance, vous ne le ratez pas, mais la prochaine correspondance vous passe là juste sous le nez, encore! Viens le moment où vous vous dites tant pis, que vous serez en retard, mais qu’après tout, vous avez pu répondre à vos mails, regarder Facebook, Twitter et Instagram, que vous avez ajouté une nouvelle liste à votre liste, écrit un nouvel article, que la prochaine fois vous penserez à prendre un bouquin (ce qui ne sera fait qu’une fois sur 10) et qu’après tout, vous n’êtes pas tout le temps en retard non plus! (Ou comment voir le verre à moitié plein plutôt que l’inverse) Si c’est pas de la veine ça! Là-dessus, vous vous promettez que la prochaine fois on ne vous y reprendra plus, que le karma c’est pour les faibles et que vous, vous êtes plus fort que les étoiles, la lune et le soleil (ben ouais rien que ça!).

Note : programmer son réveil un peu plus tôt…et se promettre (encore) que cette fois vous vous lèverez (qui a dit qu’on apprenait de ses erreurs?).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *