(Con)plainte des oreilles #4


 

tram-lepetdeprincesse

Que celui qui n’a jamais levé les yeux au ciel en entendant une musique trop forte (et pas du Christine and the queens ou du Mozart) dans un bus ou dans un tram lève la main!

Quand je prends les TC, allez savoir pourquoi je m’attends à être tranquille, pas de bruits inconfortables si ce n’est la conversation de quelques ados, les pleurs d’un tout-petit. Mais non, certains se croient chez eux partout (ils sont à l’aise, faut l’avouer) pour pouvoir mettre de la « musique » à fond les ballons. Oui je dis « musique » parce que souvent ça s’apparente davantage à un bruit vague de quelques chose et de paroles baragouinées dans un langage approximatif ou une suite d’insultes et de mots vulgaires.
Ces gens-la, on se dit qu’ils sont mal-élevés, sans-gênes, insupportables. On peut aussi dire qu’ils sont généreux, partageurs, soucieux d’autrui? Bah oui, tout le monde n’a pas de casque, tout le monde n’a pas accès à la « culture », tout le monde n’écoute pas la même « musique ».

Alors, souvent on lève les yeux au ciel, les passagers se regardent d’un air approbateur « oui, c’est chiant, oui il devrait être arrêté, jeté dans la fosse aux lions pour ce manque de respect total pour nos oreilles, notre cerveau, notre être tout entier qui crie STOP!!!! »

Mais non. On prie pour que l’énergumène descende rapidement, soit au prochain arrêt, sinon les prières, supplications, haussement de sourcils et autres gestes d’impatience s’intensifient et se multiplient.
Je propose que tous ceux qui ont des goûts douteux en matière de musique, d’habillement, de parfums, de maquillages (oups je m’égare), donc que ceux qui veulent écouter la musique approximative comme s’ils étaient en boîte de nuit aient le privilège de marcher à pieds. D’autres propositions?

 

*J’ai hésité à le mettre en ligne…j’ai hésité parce que le cœur n’est pas à rire, et puis je me suis dit que si. Rire un peu, beaucoup, fort, sourire. Participer un petit peu à la vie après cette vague de morts…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *