Le théorème du homard de Graeme Simsion


graeme-simsion-lepetdeprincesse

Comment ne pas avoir de sympathie pour Don Tillman? Homme intelligent, travailleur, il a un emploi du temps on ne peut plus synchronisé, mais (parce qu’il y a forcément un mais), c’est aussi un être pas du tout conventionnel. Avec lui, pas de faux-semblant, pas de langue de bois. Il n’a aucun tact et manque d’empathie. Il ne compte qu’un couple d’amis qui l’accepte tel qu’il est.

En effet, les conventions sociales il n’en a que faire, perdre son temps? JAMAIS. Il n’aime pas les futilités, mange que des repas équilibrés chaque semaine exactement la même chose (organisation, gain de temps et équilibre alimentaire)fait du sport juste ce qu’il faut pour s’entretenir, dort ce dont il a besoin, ni plus ni moins…Bref, il n’est pas fait comme le commun des mortels. Alors évidemment, rencontrer une femme s’avère quelque peu compliqué.

Pour ce faire il s’attèle à mettre en place un questionnaire afin de trouver LA femme qui correspondra à tous ses critères et qui donc lui conviendra. Oui mais voilà, la vie n’est pas aussi simple. Il rencontre alors Rosie, l’opposé même de ce qu’il recherche.

Ce livre est une petite pépite de bonne humeur! Les personnages sont aussi attachants que l’histoire est pleine de scènes drôles et attendrissantes. La fin est connue d’avance mais on y va avec assurance en appréciant cette histoire d’amour atypique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *