Le cirque des rêves d’Erin Morgenstern


erinmorgenstern-lepetdeprincesse

J’ai vraiment eu beaucoup de mal à rentrer dans cette histoire qui pourtant semblait prometteuse car l’écriture est différente de celle à laquelle je suis habituée. Une fois le décor planté, on entre enfin dans le vif du sujet (au bout d’une centaine de pages quand même) et là, la magie commence à opérer.

Le duel commence et ce n’est que du pur bonheur ! L’écriture d’Erin Morgenstern nous fait voyager, que dis-je nous transporte dans un tout autre univers, dans une ambiance empreinte de beauté, de légèreté, de fantaisie, de magie. On sent, on ressent, on s’imagine les décors, chaque chapiteau et on suit ce cirque hors du commun dans toutes les villes. On fait partie du cirque, on est spectateur, on est un peu « rêveur »  tant tout y est parfaitement décrit : le noir et le blanc des chapiteaux et des vêtements, le rouge des rêveurs, les tours plus incroyables les uns que les autres, les odeurs de friandises, l’horloge…
C’est tendre, mais pas mièvre. Les personnages évoluent mais on ne s’y attache pas vraiment. J’ai apprécié cet univers où apparaissent surtout illusionnistes, contorsionnistes, magiciens, diseuses de bonne aventure…et ce cirque qui n’est ouvert que la nuit, qui semble n’être qu’une illusion, un rêve.

Les retours en arrière ne gênent pas particulièrement la lecture mais la fin est assez surprenante et quelque peu décevante pour ma part.

Vos réactions (2)

    Alk a écrit le 08 février 2016

    J’avais lu ce livre il y a un moment, j’avais aussi été un peu déçue… Mais émerveillée quand même par les descriptions !

      pdeprincesse a écrit le 08 février 2016

      Merci pour ton retour 🙂 je découvre ton blog par la même occasion. A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *