« Et il me parla de cerisiers, de poussières et d’une montagne… » d’Antoine Paje


 

antoine-paje-lepetdeprincesse

Vous allez me dire encore un roman sur le développement personnel. Oui, j’avoue.

Ce premier roman du Parisien Antoine Paje, a fait écho en moi comme il a du le faire chez d’autres et peut-être le fera-t-il chez certains d’entre vous.

Le livre est ponctué de petites phrases telles que « il y a des rencontres qui changent une vie »ou encore « la perfection doit être saisie au vol, admirée tant qu’elle dure » qui font réfléchir. Cherchez bien, je suis certaine que dans votre vie il y a des personnes qui ont joué un rôle clé, changé votre vision des choses mais que vous ne l’avez pas forcément vu tout de suite.

Paul Lamarche, croit comme bon nombre d’entre nous qu’une vie réussie consiste à avoir de l’argent, posséder des objets coûteux et surtout, il ne veut pas se l’avouer, mais il a aussi peur. De quoi ? De trop de choses. Nombre de nos peurs ne sont pas fondées et nous laisse dans un état de latence, nous empêche de vivre, d’essayer, de progresser, de tout simplement aller vers la vie que nous aimerions vivre. La peur, la fausse peur, est mauvaise conseillère, menteuse, tricheuse, sournoise, dévastatrice. Il va apprendre au fil des années et d’événements marquants que ce n’est pas de cela dont il a besoin, il va apprendre « à marcher » et ne plus ramper. Cela grâce à des rencontres, des « yodas » et en acceptant d’ouvrir les yeux, se lever, tomber et se relever.

paje-antoine-lepetdeprincesse

Et vous, avez-vous des peurs dont vous aimeriez vous séparer?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *