Entre mes mains le bonheur se faufile d’Agnès Martin-Lugand


agnesmartinlugand-lepetdeprincesse

Je n’avais entendu que du bien de cette auteure. Alors pendant mes vacances bretonnes ( puisqu’a priori, mon goût pour la lecture me poursuit jusqu’en vacances) je n’ai pas résisté à entrer dans une librairie et m’acheter de nouveaux livres (oui oui).

« Entre mes mains le bonheur se faufile » parle d’une femme mariée dont la vie monotone bascule du jour au lendemain dans un univers qui l’a tant fait rêver pendant des années : la couture.

J’ai trouvé les premières pages banales, rien d’extraordinaire alors que je m’attendais à quelque chose d’époustouflant, une vraie passion. La passion viendra, mais pas tant pour la couture que pour…un homme. Une histoire d’amour ce qu’il y a de plus « normale », une femme mal dans sa vie qui loin de son mari tombe sous le charme d’un charmeur. Bien sûr ce n’est pas tout, l’histoire est un peu plus complexe et on le sent dès le départ qu’il y a anguille sous roche.

Le personnage principal n’est pas attachant, on tombe dans le cliché. J’ai néanmoins beaucoup apprécié le style, une lecture sympathique et facile, une histoire intéressante mais qui ne m’a ni transportée ni émue. Pour autant, je tenterai un autre roman d’Agnès Martin-Lugand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *